Galerie Saint Georges

Tableaux, dessins et objets d'art

Félix Buhot (1847 - 1898)



VENDU



1879

24 x 35 cm



Félix Hilaire Buhot, peintre français, aquafortiste et illustrateur, naît le 9 juillet 1847 à Valognes en Normandie. En 1865, l’artiste se rend à Paris et devient membre de l’Ecole des Beaux-Arts et l’élève d’Isidore Pils (1813 – 1875) un an plus tard. De plus, il étudie la peinture et le dessin chez Horace Lecoq de Boisbaudran (1802–97) et Jules Noël (1815–81) entre autres.
En 1872, Félix Hilaire Buhot enseigne en qualité de répétiteur au Collège Rollin. Ce n’est que vers cette époque qu’il apprend le procédé de la gravure et il travaillera désormais toute sa vie au perfectionnement de la gravure. Il réalise ses premières gravures composées d’études animalières ainsi que de scènes de rue et de genre normandes. Outre le procédé unique de l’eau-forte, Buhot combine cependant également différentes techniques telles que la gravure sur cuivre et l’aquatinte, mais utilise aussi toutes sortes d’encre et de papier.
En 1875, l’artiste fête ses débuts au Salon avec son aquarelle "Eventail pour Mme Beaugrand" (japonisme). En 1877, 1882 et 1889 Félix Hilaire Buhot s’efforce de participer également au Salon en présentant des peintures à l’huile mais n’est pas accepté. L’artiste montre un intérêt particulier pour les effets dus aux intempéries telles que la pluie, la neige et le brouillard. Il réalise en outre de nombreuses impressions de vues citadines et des scènes maritimes. Pour réaliser ses scènes urbaines, il s’inspire du milieu environnant constitué par le boulevard de Clichy à Paris et par ses alentours.
De 1874 à 1879 en particulier, il crée ses scènes de rues parisiennes la plupart du temps sous la pluie ou en hiver ("L’hiver à Paris" en 1879 et "Fête nationale au boulevard de Clichy" en 1878). Mais c’est également lors de ses nombreux voyages en Angleterre de 1876 à 1893 que Buhot réalise des vues citadines montrant des scènes londoniennes ("Le Palais de Westminster" et le "Le Pont de Westminster", œuvres créées en 1884).
A partir de 1882, l’artiste passe des séjours réguliers en Bretagne où il s’installe définitivement en 1889. C’est durant cette période que Félix Hilaire Buhot est cofondateur de la Société des Peintres Graveurs avec Edgar Degas (1834–1917), Camille Pissaro (1830–1903) et Félix Braquemond (1833–1914). Les années suivantes, les œuvres de Buhot jouissent de la reconnaissance du public également aux USA. Frederick Keppel organise une exposition individuelle qui a lieu à New York en 1888.
Félix Hilaire Buhot meurt le 26 avril 1898 à Paris à l’âge de 51 ans des suites d’une grave dépression.
 

Belle épreuve sur vergé du 5e état sur 9, avant effaçage du titre en bas à droite. Toutes marges.