Galerie Saint Georges

Tableaux, dessins et objets d'art

Cora Josephine Gordon (1879 - 1950)

Peintre et illustrateur britannique

La Princesse Grenouille

VENDU

Encre, aquarelle et rehauts d'or

Circa 1910

10 x 10 cm



Née Cora Josephine Turner dans une famille aisée de Buxton Derbyshire, en Angleterre, elle est très tôt destinée par sa famille à une carrière de musicienne. Elle est envoyée à Bruxelles, puis à la Manchester School of Music, pour apprendre le piano et le violon. Par ailleurs, elle reçoit une éducation bourgeoise classique et dessine beaucoup. Elle a conscience d’être modelée par sa famille en vue d’être le parfait « ornement d’un époux », selon ses propres mots. Après le remariage de son père, elle est libérée du rôle de maîtresse de maison qu’elle avait endossé jusque là et décide de se consacrer au dessin. Mais son tempérament rebelle provoque des altercations avec son père, qui n’accepte pas, notamment, qu’elle pratique l’escrime. Suite à une nouvelle dispute, elle s’enfuit à Londres, où, grâce à l’héritage de sa mère, elle prend des cours de dessins à la Slade School of Art, de 1902 à 1906. Fin 1906, début 1907, elle arrive à Paris, à la fois pour y parfaire sa technique, mais aussi pour fuir définitivement son père. Elle entre à l’Académie Colorossi, la seule à autoriser les femmes à dessiner des nus masculins. C’est à Paris qu’elle rencontre Jan Gordon, peintre lui aussi, qu’elle épouse en 1909. Ils voyagent dans l’Europe entière, menant une vie très libre, excentrique. Ils co-écrivent et illustrent les récits de leurs périples. Ils illustrent aussi de nombreux ouvrages et peignent les paysages et autochtones qu’ils découvrent. 
 
Il semble que ce dessin ait été réalisé pour illustrer la danse de la Princesse Grenouille, personnage du conte russe traditionnel éponyme.