Galerie Saint Georges

Tableaux, dessins et objets d'art

Paul Baudry (1828 - 1886)



VENDU

Crayon noir

Circa 1870

48 x 33 cm



Étude pour une des figures d'adolescents en appui sur la balustrade en perspective encdrant la composition centrale du plafond du Grand Foyer de l'Opéra Garnier. 
 
Paul Baudry débute sa formation à l'Ecole Nationale des Beaux Arts en 1845. Il fréquente alors l'atelier de Michel-Martin Drolling. Issu d'une famille modeste, ses études sont financées par des bourses allouées par sa ville natale de la Roche-sur-Yon. Il gagne plusieurs médailles aux concours de l'Ecole, tel que celui consacré à la figure réalisée d'après nature, en 1846, ou celui consacré à la perspective en 1847.  
En 1850, il remporte le Grand Prix de Rome sur le thème de "Zénobie trouvée par des bergers sur les bords de l'Araxe" (ENSBA, Paris). Il séjourne à Rome de 1851 à 1856. Outre la copie des grands maîtres et de l'antique, il développe durant cette période son talent pour les "charges" (caricatures). Il y rencontre Charles Garnier, qui y séjourne de 1851 à 1853 et de façon générale, se fait remarquer par l'acharnement qu'il déploie à l'étude. 
De retour à Paris en 1856, il répond à de nombreuses commandes de portraits et de décors, tout en affichant un goût particulier pour les œuvres monumentales. Il est d'ailleurs choisi pour réaliser plusieurs chantiers: l'hôtel de monsieur Guillemin en 1857; celui d'Achille Fould en 1858; celui de la comtesse de Nadaillac en 1859; le duc de Galliera en 1861. Entre 1862 et 1863, il exécute sept cartons de tapisseries pour le Salon de l'Impératrice à l'Elysée. 
En 1864 son ami Garnier lui commande le décor du Grand Foyer pour le nouvel Opéra. Il part chercher en Italie l'inspiration pour ces douze voussures, dix médaillons et pour le plafond central. Il est ensuite régulièrement sollicité par l'Etat, comme pour cette commande de six tableaux sur la vie de Jeanne d'Arc destinés au Panthéon ou encore pour le décor du plafond de la salle des audiences à la Cour de Cassation.
 
Oeuvre vendue au Musée de la Roche sur Yon.