Galerie Saint Georges

Tableaux, dessins et objets d'art

Frédéric-Auguste Cazals (1865 - 1941)



Portrait de Paul Verlaine

VENDU

Crayon bleu


13 x 10 cm



Frédéric-Auguste Cazals est un dessinateur, écrivain et illustrateur français. 
Il a été l'un des amis les plus proches de Verlaine, à partir de 1886 et jusqu'à la mort de ce dernier en 1896. Il est considéré comme son meilleur iconographe.
 
Il réalise aussi des illustrations pour ses œuvres, comme celles de son recueil Mes hôpitaux en 1891. Très bien introduit dans le milieu artistique de l'époque, il participe aux banquets littéraires dits "Dîner de la Plume", qui réunissait Verlaine, Zola, Heredia... Et qui poursuivaient des objectifs précis, ainsi que l'explique Julien Schuh (Romantisme, 2007): "Les Dîners, qui débutent en mars 1892 sous l’impulsion de Léon Deschamps, directeur de la Plume, ne sont au départ que
de simples réunions amicales, [...] Dans la « Postface à l’année 1892 de ‘‘La Plume’’ », ce dernier revient cependant sur son initiative afin d’en préciser la portée : il s’agit de créer une manifestation sociale pour mettre fin à l’hostilité qu’il constate dans les milieux littéraires."
Figure de la grande époque des cabarets littéraires, Cazals est d'abord remarqué pour ses caricatures et publie des illustrations pour la revue Le Décadent. En 1894, il reçoit la commande de l'affiche pour la 7e exposition du Salon des Cent, sur laquelle il reproduit au premier plan le portrait de Verlaine et au second plan celui de Jean Moréas, et qui est reproduite dans la revue Les maîtres de l'affiche (1895-1900). 
Il travaille aussi avec Alfred Jarry, pour Ubu Roi et le Moutardier du Pape, mais aussi avec Félicien Rops pour L'iconographie de certains poètes vivants, ou encore avec Jean Émile-Bayard ou Pierre Louÿs... Lui-même écrivain, il est notamment l'auteur du recueil de poèmes Le jardin des ronces ou encore de l'ouvrage Les derniers jours de Paul Verlaine, coécrit avec Gustave Le Rouge et publié en 1911. 
Ce portrait de Verlaine a été réalisé lors de leur séjour commun à l'hôpital Broussais.