Galerie Saint Georges

Tableaux, dessins et objets d'art

Jules Worms (1832 - 1924)



Encre sur papier


Vers 1877

14 x 9 cm



Projet pour le frontispice de L'Éloge de la folie, composé en forme de déclamation par Érasme; Traduction nouvelle, avec une préface, une étude sur Érasme et son époque, etc.; par Emmanuel Des Essarts. 81 eaux-fortes d'après les dessins d'Holbein, un frontispice de Worms et un portrait de l'auteur gravés par Champollion. Édité en 1877 par Arnaud et Labat, Paris. 
 
 Ce peintre, aquarelliste, graveur et illustrateur étudie d'abord avec Lafosse, puis entre à l'Ecole des Beaux Arts de Paris en 1849. Il expose dès 1859 au Salon de Paris.
Il débute sa carrière en collaborant avec des journaux satiriques, comme le Charivari. En 1863, il entreprend un voyage en Espagne et ses sujets espagnols connaissent un succès certain, sans doute grâce à la dimension théâtrale qu'il y déploie. Ce goût pour l'espagnol est encouragé avec l'acquisition, par Louis-Philippe, d'oeuvres de l'Ecole Espagnole pour le Louvre. Jules Worms illustre de nombreuses œuvres, parmi lesquelles Les contes rémois, de Chevigné (1877), Han d'Islande de Victor Hugo (1860), Fables, de La Fontaine (1873)...
Par ailleurs, il expose au Salon des Artistes Français et y gagne des médailles en 1867, 1868 et 1869. Il devient membre du groupe en 1883. Fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1876, il remporte encore deux médailles, lors des Expositions Universelles de 1878 et 1889.
 
 
Musées :
 
Musée d'Orsay, Paris
Museum of Fine Arts, Palace of the Legion of Honor, San Francisco
Musée des Beaux Arts, Rennes
Musée des Beaux Arts, Pau